Shopping Cart
Your Cart is Empty
Quantity:
Subtotal
Taxes
Shipping
Total
There was an error with PayPalClick here to try again
CelebrateThank you for your business!You should be receiving an order confirmation from Paypal shortly.Exit Shopping Cart

Intervention en urgence ou sur rendez-vous pour une demande de dépannage​

Besançon, Pontarlier, Morteau, Lons le ​Saunier, Dole, Gray, Vesoul, Montbeliard, Belfort

Contactez-nous

Le Colmatage Plancher Chauffant ou Radiateur

Nous avons savouré chaque instant de notre voyage

Image Thermique Plancher Chauffant

fonctionnant a 100%

Grâce à l'emploi de l'outil thermographique, il est possible de déceler l'absence anormale de fonctionnement de trames chauffantes dans un plancher.

Qu'il s'agisse d'un plancher chauffant constitué d'un calepinage de tuyaux acheminant de l'eau chaude par le biais d'un chauffage central (chaudière gaz, pompe à chaleur) 

Image Thermique d'un Radiateur

fonctionnent a 25% 

La caméra infrarouge permet d’identifier les problèmes et de les situer avec précision. Diagnostique cruciale afin de programmer les mesures correctives nécessaires.

les boues

On considère que 1 L d’eau de ville contient environ 10 mg d’oxygène dissous et que chaque mg d’oxygène dissous peut donner lieu à la formation d’environ 3,5 mg de magnétite.

Donc chaque litre d’eau (non traité) injecté dans le circuit de chauffage peut être à l’origine d’une oxydation produisant jusqu’à 35 mg de magnétite.

Après plusieurs mois ou années, si plusieurs dizaines de litres d’eau ont été introduits, les dépôts de magnétites deviennent conséquents.

Les tubes PER (sans BAO) laissent pénétrer environ 5 mg d’oxygène par mètre linéaire et par jour. Sur une année, cela peut donc représenter jusqu’à 6,5 gr de magnétite par ml.

Les Algues et Bactéries 

Porosité à l'oxygène

De nombreuses installations de plancher chauffant ou de distribution d'eau alimentant des radiateurs, pour en réduire les coûts et simplifier la mise en oeuvre, sont réalisées en tube PER (Poly-Ethylène Réticulé). Malheureusement, si ce dernier ne possède pas de barrière anti-oxygène (BAO), il sera naturelement poreux à l'oxygène et non imperméables au UV, entrainant un apport continu en oxygène à l'eau du chauffage, favorisant le développement des algues et de la corrosion, donc l'embouage du circuit. Il est impératif de choisir un tube PER avec BAO à minima pour la réalisation d'un plancher chauffant ou l'alimentation en eau de radiateurs eau chaude. Les tubes en métaux (cuivre, acier, aluminum, ...) ne présentent pas de problème d'étanchéité à l'oxygène.

La Magnétite

Ce sont des oxydes ferreux acides qui se déposent alors sous forme de boue dans l’installation, et en quelques années la quantité d’oxyde de fer est telle que des désordres commencent à apparaître. Ces boues acides dégradent encore plus l’acier et finissent par le perforer. La corrosion génère aussi des gaz (hydrogène) qui se positionnent dans le haut des radiateurs, rendant le radiateur froid et accélérant encore plus sa corrosion et son percement potentiel (métal plus au contact de l'eau). Le rotor et les pales du circulateurs tournent péniblement dans des boues très abrasives, le faisant énormément forcer en le déterriorant petit à petit, entrainant des blocages (surchauffe) jusqu'à son arrêt brutal. Le taux de fer dans une installation devrait être toujours inférieur à 1mg/l.